Menu

Allergie et asthme : tout ce que vous devez savoir

0 Comments


Les allergies peuvent avoir différentes causes. Elles se manifestent aussi de différentes manières. L’une de ces manifestations peut être la difficulté à respirer. Celle-ci est souvent considérée comme étant de l’asthme. Qu’en est-il vraiment ?

Bien faire la distinction entre l’asthme et l’allergie

L’asthme fait partie de la grande famille des allergies. Il s’agit d’un trouble qui concerne les voies respiratoires. Le patient a du mal à s’oxygéner normalement à cause de l’irritation des muqueuses dans les bronches. Cette réaction est due à la production excessive d’histamine par l’organisme. En effet, le corps produit cette substance en réponse à un agent allergène tel que le pollen, les acariens ou tout simplement l’effort physique intense.
Une allergie se définit comme une réaction excessive de l’organisme face à ce qu’il considère comme un danger. Cet allergène peut toucher la peau, les yeux ou le tube digestif. Si l’asthme se montre par la difficulté à respirer, les autres allergies se manifestent par d’autres symptômes. Une réaction allergique peut ainsi se traduire par une conjonctivite, un œdème labial ou de la face. Les éruptions cutanées font également partie des signes d’une surproduction d’histamine. Cette prédisposition est souvent héréditaire. Pour en savoir plus sur les allergies, leurs causes, leurs traitements, rendez-vous sur http://www.sinuses.com/bookmark.htm. En effet, une personne mieux informée peut prévenir et traiter au mieux ses allergies.

L’asthme allergique, un trouble aux multiples facettes

Concrètement, l’asthme allergique est une gêne respiratoire ou une dyspnée. Le patient présente un sifflement caractériel. L’asthme est une maladie qui peut être essentiellement d’origine allergique, mais pas seulement. En effet, l’effort physique ou une émotivité trop importante peut occasionner un essoufflement chez certains asthmatiques. Ces patients peuvent aussi avoir une crise après avoir consommé des aliments tels que les fruits de mer, l’alcool ou du piment. Dans la majorité des cas, les premiers symptômes apparaissent avant 20 ans. Cela concernerait deux tiers des diagnostics. Les causes héréditaires sont évoquées. Puis, le tiers des asthmatiques le deviennent une fois adultes. Le tabagisme, la surexposition aux agents allergènes ainsi que d’autres causes peuvent en être la raison. Bien qu’il est de mieux en mieux connu, l’asthme reste une vraie maladie. Cette pathologie non transmissible touche 6 à 7 Français sur 100. Elle est à l’origine de 1000 décès par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *