Pourquoi et comment fait-on un scanner ?



Le scanner fait partie des examens de santé les plus importants. Il est aussi appelé tomodensitométrie, il fournit des images en coupe d’un organe donné. Pourquoi et comment fait-on un scanner ? Les réponses dans ce qui suit.

Définition du scanner

Cet examen est réalisé dans le but d’obtenir des résultats plus précis concernant une échographie ou encore une radiographie. Il permet, en effet, de mieux voir l’emplacement et l’ampleur de l’affection au niveau d’un organe. Pour ce faire, le scanner utilise des rayons X à faible dose. Il s’agit d’un examen radiologique qui reconstitue des images de notre corps sous différentes dimensions : en tranches particulièrement fines. Il est indolore et les images obtenues sont analysées sur un ordinateur. Il est souvent nécessaire de faire une injection sur le patient pour assurer le bon déroulement du scanner. On lui injecte, en général, un produit à base d’iode. C’est une substance qui rend certaines zones de notre corps plus opaques et plus visibles pendant la réalisation de l’examen.
Par ailleurs, un scanner est souvent utile pour étudier certains organes de notre corps à savoir le cerveau, l’abdomen ou les os. Il permet de détecter des anomalies que certains examens n’ont pas pu confirmer. Grâce au scanner, le médecin peut voir clairement la présence de tumeurs, de ganglions ou de kystes sur un organe ou un tissu donné. Cet examen permet aussi de détecter certaines infections ou une hémorragie, de même qu’il est capable de déterminer le trajet d’un vaisseau sanguin. En outre, pour passer un scanner, vous devez présenter une ordonnance du médecin. En cas de grossesse, il est obligatoire d’informer le médecin sachant que ce type d’examen est généralement contre-indiqué. Si vous souffrez d’allergies, parlez-en à votre interlocuteur. Certains patients font, en effet, des réactions allergiques à l’injection à base d’iode. Si vous êtes sous traitement, il faut informer le médecin afin qu’il puisse décider l’arrêt provisoire de la consommation de certains médicaments quelques jours avant le scanner (ou pendant l’examen). Assurez-vous de bien vous préparer avant de faire un scanner. Veuillez surtout vous conformer aux consignes des professionnels de santé selon le type de scanner à faire.

Comment se déroule un scanner ?

Pendant l’examen, le patient est toujours en contact avec le personnel médical qui s’installe derrière une vitre de protection contre les rayons X. La communication entre les deux parties s’effectue via un micro. Cela permet à l’équipe médicale d’intervenir à tout moment. Pendant l’examen, vous ne devez pas bouger et durant quelques secondes, il faudra bloquer votre respiration. L’objectif est tout simplement d’avoir de bons clichés. Par ailleurs, ce type d’examen peut durer une bonne quinzaine de minutes. Il compte quelques étapes dont l’installation du patient sur le lit destiné à le recevoir : les bras peuvent être posés différemment en fonction de la zone à scanner (alignés à votre corps ou bien posés derrière la tête). Ensuite, la zone à étudier est placée dans un large anneau composé deux extrémités ouvrantes. C’est dans cet anneau que se trouve l’émetteur-récepteur des rayons X tournant autour de vous pour prendre les clichés : un tour, une image. Les images sont ensuite enregistrées par le médecin qui réalise l’examen : un médecin radiologue. Quand l’examen est terminé, la perfusion est enlevée avant que vous vous rhabillez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *