Menu

Complémentaire de santé : tout ce qu’il faut savoir

0 Comments


Un système d’assurance maladie destiné à compléter les avantages offerts par la sécurité sociale, la complémentaire santé séduit de nombreux adhérents. Toutefois, il est souvent difficile de comprendre les termes du contrat santé, que ce soit le devis mutuelle santé et les garanties proposés. Pour éviter d’être lésé, une bonne connaissance s’impose donc en amont. Pour vous aider, cet article vous donnera plus de détail.

Qu’entend-on par complémentaire de santé ?

Pour la France, deux régimes régissent la prise en charge de dépenses médicales : le régime complémentaire et la Sécurité Sociale. En principe, les 70% des frais médicaux seront pris en charge par la Sécurité Sociale et les 30% aux patients (le ticket modérateur). Suivant le contrat souscrit, ces 30% peuvent être remboursés totalement ou de manière partielle grâce à une complémentaire de santé. La complémentaire de santé a donc pour objectif de compléter les remboursements de la Sécurité Sociale. Elle peut par exemple rembourser les frais en cas d’hospitalisation ou de soins en médecines douces, contrairement à la Sécurité Sociale.

Qui peut en souscrire ?

Tout le monde peut souscrire à la complémentaire de santé, dans la mesure où il consulte un professionnel de santé. Cela peut se faire à titre individuel ou à titre familial (pour le conjoint ou pour les enfants).

Quelles sont les limites du contrat ?

Même si la complémentaire de santé a pour principe la réduction du reste à charge du patient, il existe néanmoins certaines limitations dans le contrat. D’ailleurs, chaque assureur est libre de décider des exclusions, dans le cas par exemple où le patient n’a pas déclaré de médecin traitant, ou lorsque le remboursement arrive à plafond (par exemple, le contrat peut prévoir que si vous achetez deux paires de lunettes, seule l’une sera remboursée). Pendant un délai de carence, la complémentaire de santé n’entre pas non en action, seule la Sécurité Sociale rembourse. Il importe donc de lire en détail ses clauses contractuelles pour éviter les exclusions et bien connaitre le seuil de plafond remboursé par le contrat.

Quelle est la valeur d’une complémentaire de santé ?

Son prix varie en fonction des garanties proposées et du profil de l’assuré (besoin, état de santé, âge). Mais en tout cas, il faut bien définir le budget que vous aimeriez consacrer à la complémentaire de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *